RE 2020 : Règlementation Environnementale 2020

Qu’est-ce que la RE 2020 ?

La Règlementation Environnementale 2020 est la nouvelle règlementation qui régit le secteur du bâtiment et de la construction.

Cette règlementation environnementale succède à la Règlementation Thermique 2012 qui est en vigueur depuis le 1er juillet 2021. Elle concerne les aspects énergétique, thermique et environnemental de tous projets de construction à neuf et à usage d’habitation.

Les bâtiments tertiaires entreront quant à eux dans le dispositif dès janvier 2023.

Pourquoi la RE 2020 ?

Au rythme d’environ une par décennie, les réglementations thermiques se sont succédées jusqu’à la Réglementation Thermique 2012 (RT2012), en application depuis le 1er janvier 2013.

Ces réglementations sont devenues plus exigeantes avec le temps et ont couvert des champs de plus en plus vastes. Chauffage, surface vitrée, ventilation ou encore isolation, elles ont néanmoins toujours gardé un objectif commun de réduction des consommations énergétiques.

Aujourd’hui, la Réglementation Thermique devient une Réglementation Environnementale. Les bâtiments neufs ne doivent plus seulement être à Basse Consommation (BBC) mais être à énergie positive (BEPOS), c’est-à-dire produire plus d’énergie (chaleur, électricité…) qu’ils n’en consomment.

Les objectifs de la RE 2020

Objectif n°1 - L’Énergie : Viser la sobriété énergétique et la dé-carbonisation de l’énergie

Moyens à mettre en œuvre :

  • Privilégier les énergies renouvelables : pompes à chaleur, poêles à granulés, géothermie ou encore biomasse.
  • Réduire la consommation des bâtiments neufs en s’appuyant sur une isolation performante.
  • Faire disparaître les logements neufs chauffés exclusivement au gaz.
  • Réfléchir à la conception du bâtiment : orientation, logement traversant, ouvertures, etc.

 

Indicateurs :

Bbio (Besoin Bioclimatique) : mesure l’efficacité énergétique de la conception du bâtiment. Cet indicateur permet de déterminer les besoins en chauffage, en refroidissement et éclairage , soit les besoins bioclimatiques d’un logement. L’objectif fixé est de -30% par rapport à la RT 2012.

Cep : mesure la consommation d’Énergie Primaire de l’ensemble des équipements (chauffage, refroidissement, ECS : Eau Chaude Sanitaire, éclairage, ventilation et auxiliaire).

Cep, nr : Part des Cep faisant appel à des énergies Non-Renouvelables. L’objectif étant de limiter l’utilisation d’énergie fossile pour les systèmes de chauffage.

 

Objectif n°2 - Carbone : Diminuer l’impact carbone de la construction de bâtiments

Moyens à mettre en œuvre :

  • Privilégier les modes constructifs peu émetteurs de carbone
  • Inciter les énergies les moins carbonées
  • Favoriser l’utilisation de matériaux biosourcés et renouvelables
  • Prise en compte du chantier de construction (engins, équipement, livraison de matériaux)

 

Indicateurs :

Pour réduire l’impact carbone, le recourt à une ACV (Analyse du Cycle de Vie) du bâtiment sur 50 ans est désormais obligatoire. Deux Indicateurs Carbone sont intégrés à l’étude RE2020 :

Ic énergie : vise à évaluer les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) des équipements.

Ic construction : détermine l’impact carbone des produits de construction et des équipements.

 

Objectif n°3 - Confort d’Été : Garantir la fraîcheur des bâtiments en cas de fortes chaleurs

Moyens à mettre en œuvre :

  • Garantir la fraîcheur lors d’épisodes de fortes chaleurs
  • Garantir la qualité de l’air intérieur
  • Garantir une ventilation naturelle

 

Indicateurs :

L’indicateur DH (Degrés-Heure d’inconfort) est introduit à la RE2020, il vient garantir le confort de vie dans le bâtiment pendant les périodes de fortes chaleurs.

Le nombre d’heures pendant lesquelles la température intérieure dépasse 28°C la journée et 26°C la nuit est comptabilisé. En fonction du total obtenu, le projet peut-être soit validé, soit pénalisé, soit refusé :

  • DH = 1250 : Projet non conforme, la conception du bâtiment est à revoir
  • DH = 350 : Projet conforme, pénalisation avec l’ajout d’une consommation de refroidissement fictive
  • DH = 0 : Objectif atteint, confort optimal du bâtiment

Rôle de la menuiserie dans la RE 2020

  • Amélioration de l’isolation thermique
  • Réduction de la consommation énergétique
  • Participation à l’atteinte d’une énergie passive, voire positive
  • Assurance d’un confort d’été et d’hiver
  • Participation à un meilleur éclairage des pièces, grâce à la diffusion de la lumière naturelle
  • S’adapter au rayonnement solaire
     

L’atteinte des objectifs fixés par la RE 2020 repose sur le choix des matériaux des menuiseries. Le PVC et l’ALU sont des matériaux recyclables et écologiques et offrent l’accès à ces objectifs. L’empreinte carbone du matériau choisi est aussi à prendre en compte.

Les performances des menuiseries Maugin pour répondre aux objectifs de la RE 2020

Depuis de nombreuses années, le groupe Maugin est engagé dans une démarche qualité et environnementale qui lui permet de proposer des solutions de menuiseries hautement performantes, un grand confort de vie ainsi qu’une protection thermique dans l’habitat.

Les matières premières (PVC, ALU, ACIER) sont recyclables pour minimiser l’impact environnemental et favoriser un cycle de vie vertueux des menuiseries.
 

Performances sur l’objectif n°1, l’énergie :

Coef Uw : Nous privilégions le coefficient thermique le plus bas possible pour une performance optimale de nos menuiseries même si aucune performance n’est imposée dans la RE2020.

Coef TLw : Nous privilégions le plus haut coefficient de transmission lumineuse pour assurer un éclairage naturel tout en validant la règle de la surface de baie > 1/6 de la surface de référence.

Pilotage de nos menuiseries : Pour vous garantir une moindre déperdition thermique lors de périodes plus froides, des solutions de pilotage de volets roulants vous sont proposées pour préserver votre confort thermique et vous aider à programmer les ouvertures de votre logement.

 

Performances sur l’objectif n°2, le carbone :

Dans une logique de réduction de l’impact CO2, nous privilégions au maximum l’achat de composants à proximité de chez nous. De plus, nos produits bénéficient de FDES (Fiche Déclarative Environnemental et Sanitaire).

 

Performances sur l’objectif n°3, le confort d’été :

Toutes nos gammes de produits peuvent être équipées de vitrage à contrôle solaire et/ou protections solaires suivant l’orientation des façades et la zone géographique du bâtiment.

Notre solution domotique permet un contrôle et une gestion des fermetures afin de limiter les montées en températures intérieures durant les périodes chaudes.

 

Performances globales de l’habitat :

Isolation Thermique : Toutes nos gammes de fenêtres, coulissants et galandages sont équipées, de série, d’un double vitrage isolant. Cet équipement permet d’atteindre une performance thermique jusqu’à 1.3 W/m². K et d’une performance jusqu’à 1.1 W/m². K en triple vitrage (suivant matière et type de menuiserie).

Les plus du vitarge ECLAZ : nos gammes PVC et ALU Terres de Fenêtre ECLEA bénéficient du vitrage ECLAZ. Ce dernier permet d’offrir :

  • 10% d’apport solaire par rapport à un vitrage classique
  • Une isolation performance Ug et Uw
  • Un aspect esthétique inchangé, une transparence optimale pour une luminosité optimale

La fenêtre idéale pour la RE 2020

Des facteurs à prendre en compte

Énergie perdue au m² :

Indicateur permettant de mesurer la capacité d’isolation thermique de la fenêtre. Plus l’énergie perdue est faible, plus la fenêtre est efficace. Pour la RE 2020, l’énergie perdue par m² ne doit pas dépasser 0.8W.

 

Facteur solaire Sw :

Cet indicateur désigne la quantité de rayonnement solaire traversé par le vitrage de la fenêtre. Par conséquent, le facteur solaire permet également de déterminer la température solaire entrant dans la salle. Dans la norme établie par la RE 2020, le facteur solaire doit être supérieur ou égal à 0,5 c’est-à-dire qu’au moins la moitié de l’apport énergétique du soleil doit entrer dans la maison. 

 

Coefficient de déperdition thermique Ug :

Il s’agit d’un indice permettant de calculer les pertes de chaleur au niveau de la fenêtre. Un coefficient de déperdition thermique de faible valeur signifie que la fenêtre propose une isolation de qualité. Dans la RE 2020, cet indicateur doit être inférieur à 0,7. 

 

La certification Passivhaus :

Il s’agit d’un label allemand qui indique la performance énergétique d’un bâtiment. Ce label figure dans le cadre d’une construction de maison à très faible énergie et durable. Ainsi, une fenêtre certifiée Passivhaus est un élément parfaitement adapté à la RE 2020. Quelques-uns de ces indicateurs peuvent également s’appliquer aux autres éléments de la menuiserie comme les portes, les volets roulants, etc.

 

Le choix du vitrage :

Pour une bonne isolation thermique, les fenêtres d’une maison passive doivent posséder au moins un double vitrage.

 

L’influence des zones climatiques :

Les zones climatiques ont pour objectif d’optimiser les normes de construction suivant les différentes zones et d’adapter les exigences thermiques aux conditions climatiques de la zone en question.

  • Les zones froides : l’objectif est le respect des exigences de performances énergétiques Bbio et Cep.
  • Les zones chaudes : l’objectif est de respect des exigences du confort d’été DH.